Vie d'expat' : Rentrer dans son pays natal pour les vacances - Laulinea à Montréal
25498
post-template-default,single,single-post,postid-25498,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.5,vertical_menu_enabled,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Vie d’expat’ : Rentrer dans son pays natal pour les vacances

Presque 2 ans que je suis partie à Montréal, sans me retourner, sans envie spéciale de rentrer en France. Et pourtant, un jour, mes racines m’ont rappelées et j’ai ressenti un besoin fou d’y revenir. Un manque que j’ai du mal à expliquer, pendant des semaines je ne voulais plus qu’une chose : rentrer chez moi.
Même si je vis à Montréal depuis 2013, Marseille, c’est la ville où je suis née, où j’ai vécu 24 ans, celle où j’ai tous mes repères, c’est ma maison. J’étais aussi excitée de passer mes vacances en France que quand j’ai pris un aller simple pour Montréal !
marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france, la panier, vieux-port

Se ressourcer

Pendant 10 jours à Marseille, je me suis sentie bien, à ma place. Fini les différences culturelles, les incompréhensions, l’adaptation, les nouveautés, les remises en question, l’étonnement et les doutes. Faire une pause de tout ça. Être sur la même longueur d’ondes et avoir les mêmes réactions culturelles que ceux qui t’entourent. Être dans une bulle douillette et ne plus vouloir la quitter. Je crois que j’ai enfin compris le mot « se ressourcer ».
marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france, la panier, vieux-port marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france, la panier, vieux-port marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france,

Choc culturel ?

J’avais vraiment peur de connaître le fameux « choc culturel inversé ». C’est à dire celui où l’expatrié ne se sent plus chez lui dans son pays d’origine. Mais mis à part à l’aéroport où j’ai vraiment râlé (intérieurement – made in Canada !) contre ceux qui ne se tenaient pas à droite sur l’escalier roulant, quand le serveur n’a pas été arrangeant pour faire des additions séparées ou encore quand je me suis rendue compte de la circulation anarchique dans Marseille (oui, avouons-le.),  eh bien, je me suis sentie comme un poisson dans l’eau, ou comme une cigale dans la garrigue ! En fait, j’ai eu l’impression de n’être jamais partie, je me suis même demandée, une micro-seconde, si Montréal n’était pas qu’un rêve.

 

marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france,marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france,

Overbookée !

Je savais que mon planning allait être chargée, mais je n’avais pas imaginé à ce point ! Entre les visites chez la famille, les soirées avec les amis et les rendez-vous de contrôle médicaux, organiser mon emploi du temps a été un vrai casse-tête !
Les vacances au pays, c’est un emploi du temps de ministre, des amis qu’on arrivera pas à voir, d’autres qu’on ne verra que le temps d’un apéro, malgré toute la bonne volonté, il faudra s’y attendre. La non-disponibilité peut même devenir une source de tension, certains ne comprendront pas qu’on ne puisse pas se libérer et d’autres oublieront qu’après 8h de vol, on peut être fatigué.
Il faut aussi être réaliste et comprendre que chacun a sa vie, et ce n’est pas parce qu’on revient la bouche en coeur, que tout le monde va se mettre sur pause en attendant notre planning. Je suis d’ailleurs vraiment chanceuse d’avoir des amis qui ont fait des mains et des pieds pour s’organiser pour me voir ou d’autres qui se sont ajustés sur mes horaires. Vraiment merci ♥.
marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france, marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france, la panier, vieux-port

Redécouvrir Marseille

Si j’ai eu l’impression de n’être jamais partie, ça n’a pas été le cas pour certains quartiers de Marseille que j’ai totalement redécouverts ! En 2 ans, la ville a fait des progrès phénoménales et j’aime le faire remarquer à tous ces Marseillais un peu défaitistes.
Le Panier, le Vieux-Port, la Joliette, le Stade Vélodrome et le centre-ville en général ont subit des superbes transformations. Ces endroits sont devenus beaucoup plus propres, mieux fréquentés, plus culturels et tellement plus attrayants. J’ai même été étonné par le nombre de touristes (entendre parler chinois sur le Vieux-Port, c’est tellement inhabituel !).  La ville est en train de changer d’image, et ce n’est que pour le meilleur !

Si vous étiez venus à Marseille et que vous aviez eu une mauvaise expérience, je vous recommande vraiment de redécouvrir la ville, vous seriez agréablement surpris 🙂

 Découvrez mes coins préférés à Marseille !
marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france, la panier, vieux-port marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france, la panier, vieux-portmarseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france, la panier, vieux-port
Je ne sais pas encore concrètement où je serai ces prochaines années, mais j’aimerai que vous sachiez que la France est un pays formidable et qu’il n’y a pas d’Eldorado. Ces vacances à Marseille (qui sont mes vacances de l’année puisque je vous rappelle qu’il n’y a QUE 2 semaines de congés payés au Canada) m’ont fait réaliser que si je devais rentrer définitivement en France, j’en serai heureuse. J’ai vraiment beaucoup d’espoir pour ma ville et mon pays.
Partir vivre quelques mois/années à l’étranger, ouvre les yeux sur nos valeurs, notre culture, notre manière de fonctionner et on se rend vite compte que tout n’est pas à jeter dans notre chère France ! Bien au contraire.
marseille, vacances, expatriée, méditerranée, provence, france, la panier, vieux-port

 

Post a Comment

48 Comments
  • Mo

    21/10/2016 at 12:16 Répondre

    J’ai beaucoup aimé ton article et je m’y suis un peu retrouvée, étant moi-même expartiée (bon, je vis à Lisbonne donc ce n’est pas la même distance mais le principe reste le même9. Je ne me vois pas rentrée définitivement en Belgique mais à chaque fois que j’y retourne, qu’est-ce que ça me fait du bien de retrouver ma famille et mes amis et de redécouvrir ma ville le temps de quelques jours !
    Et c’est s~ur, comme tu l’as mentionné, que ça demande beaucoup d’organisation et de concessions. Vivre à l’étranger, c’est aussi l’occasion de voir sur qui on peut vraiment compter !

    • Laulinea

      02/01/2017 at 16:39 Répondre

      Merci pour ton message Mo 🙂
      C’est vrai que le principe reste le même, tu n’es peut-être pas aussi loin, mais tu es dans un pays différent avec une culture bien différente à la tienne !
      Aujourd’hui (car l’article remonte un peu quand même :p), je ne me vois pas rester définitivement à Montréal, reste à savoir quand je rentrerai 🙂

  • charlotte

    28/07/2015 at 10:37 Répondre

    Je suis originaire du Gabon, cela fait presque 20 ans j’ai pas mis les pieds dans mon pays car la situation dans le pays d’accueil est très difficile lorsqu’on a pas ses papiers en règle mais maintenant j’ai mes papiers en règle et à partir de l’été prochain je planifiés aller chez moi au Gabon ma famille me manque, mes amis, mon quartier comme un proverbe dit « les oiseaux chantent les louanges où ils ont passés la saison chaude » c’est plus fort que moi.

  • FREDERIQUE

    01/06/2015 at 17:56 Répondre

    Bonjour,
    Tes photos sont vraiment MAGNIFIQUES !!!! Waouh, les couleurs et les angles de prise de vues sont superbes.
    Tu as raison notre pays et un beau pays et il y a tellement de région à visiter.
    Amicalement.

  • Frédéric

    29/05/2015 at 14:33 Répondre

    En résumé, il y a des moments où l’on aimerait être partout à la fois

  • J'ai écrit

    26/05/2015 at 15:51 Répondre

    Un joli article et les photos sont superbes. J’ai hâte de revoir ce sud après mon expatriation. Et si la circulation est anarchique a Marseille alors comment est elle à Phnom Penh ? :p

  • juliette pierson

    24/05/2015 at 08:06 Répondre

    Super article. Je me suis retrouvée lors de mes vacances en France 🙂

  • Catalina

    23/05/2015 at 17:02 Répondre

    ah! et je connais Marseille et j’adore cette ville!

  • Catalina

    23/05/2015 at 17:00 Répondre

    Oui…retourner aux sources..c’est une phrase que a du vrai!
    Je viens du Venezuela et ai habité au Canada 12 ans (Québec et Vancouver) et maintenant j’habite en France!
    J’ai beaucoup aimé ces endroits mais c’est quand je retourne au Venezuela que je trouve une partie de moi « très moi », que je me re-trouve.
    Nous avons (en France et au Venezuela) l’habitude de critiquer beaucoup nos pays quand nous sommes là et il y a toujours cette idée de que « tout est mieux ailleurs ». On se rend compte que finalement chez nous ce n’était pas si mal pour certains choses.
    J’ai appris après un certain temps, que là où nous nous trouvions il faut en profiter de ce que l’endroit nous offre et apprendre à trouver sa magie.
    Belles photos!

  • Marie

    21/05/2015 at 09:50 Répondre

    Super article Laurène! AU TOP
    J’adore tes photos elles sont magnifiques , tu sais très bien mettre en valeur les détails et en avant les couleurs , je suis toujours ébahie devant ce talent! Ce que tu expliques est très positif , ça fait plaisir à lire. Peut importe où tu habites , garde ce regard positif que tu as acquis grâce à Montréal et je suis sure que c’est une leçon de vie qui continuera à t’apporter beaucoup sur le long terme :)) A bientôt :-*

    • Laulinea

      23/05/2015 at 18:01 Répondre

      Merci Marie ! Ça fait vraiment plaisir ce que tu dis, c’est vrai que je ne me rends pas compte de ma manière de photographier 🙂
      Effectivement, on voit les choses plus positivement en Amérique du nord, et ça fait du bien, mais ça nous permet aussi d’ouvrir les yeux sur pleins de choses 🙂

  • Jasmin

    20/05/2015 at 19:10 Répondre

    J’aime ton article, ton ressenti et ton amour pour Marseille. Je connais un couple qui est parti y revivre après 5 ans à Toronto et avec 2 enfants (made in Canada) sous le bras.
    Quand je l’ai lu, plein de choses me sont venues en tête et des émotions aussi, surtout des émotions.
    La vie d’expatrié/immigré c’est un vrai défi, on est perpétuellement en quête de soi, en remise en question (l’un ne va pas sans l’autre je crois) et quand on rentre au pays, on se demande si on va réussir à se « réajuster », si les autres vont nous reconnaître, si tout ça en valait la peine (bien sûr que oui). Je pense que la distance peut faire son oeuvre positivement. En ce qui me concerne, je vois la France différemment, j’accepte mieux ses défauts et j’apprécie réellement ses qualités.
    Finalement, l’eldorado c’est dans son coeur qu’il faut le trouver, en partant, en restant ou en revenant.

    • Laulinea

      23/05/2015 at 17:57 Répondre

      Je suis complètement d’accord avec toi ! D’ailleurs ta dernière phrase est très juste. Je dis toujours que le Canada n’est pas mieux que la France, il faut juste trouver quel est le pays qui nous correspond le mieux.
      Merci pour ton message Jasmin !

  • rosa

    20/05/2015 at 13:44 Répondre

    un joli article plein de belles images de belle vile Marseille, je la connais un peu, j’adore la France et je vais souvent en Provence où habite ma fille.
    Bonne journée
    a bientôt
    rosa

  • Mathilde

    20/05/2015 at 01:53 Répondre

    C’est toujours complexe les retours et organiser les visites ! Pour notre premier retour on n’a pas arrêté et on a bien senti le choc culturel inversé… Heureusement les autres fois se sont bien mieux passées, je rentre dans moins de trois semaines et j’ai hâte 🙂
    J’aime beaucoup tes photos, ça donne envie de découvrir la ville.

  • Perrine

    19/05/2015 at 21:21 Répondre

    Ah le marathon des visites du retour … J’ai fini par faire attention et passer en mode slow : petit à petit, pour ne pas trop me prendre le choc en pleine face. Je ne vois pas forcément beaucoup de monde au début … Mais étais-tu rentrée depuis 2013 ? Parce que là il me semble que ça fait un gros challenge niveau retour pour les proches 🙂

    • Laulinea

      19/05/2015 at 21:51 Répondre

      Non c’était la première fois que je rentrais ! Je m’attendais pas à ça oui 🙂 Enfin pas autant !

  • Mel's way of life

    19/05/2015 at 20:12 Répondre

    Ton article est très touchant et tes photos sont magnifiques ! Je n’ai jamais quitté la France pour vivre ailleurs mais je pense que j’aurai toujours plaisir à retrouver la ville où j’ai grandi !
    Pour ma part, j’ai visité une fois Marseille et j’avais beaucoup aimé la richesse de cette ville …
    Bon retour au Canada, bisous

    • Laulinea

      19/05/2015 at 21:52 Répondre

      Merci pour ton commentaire et pour ton avis sur Marseille, ça fait plaisir 🙂

  • Aya

    19/05/2015 at 15:29 Répondre

    Je comprends tellement ton article. Pour ma part, je n’ai pas quitté la France, juste ma région et pourtant chaque retour à Marseille, c’est comme une recharge de batterie à bloc ! Je m’y sens à la maison, c’est là où j’ai grandi et même si la ville change et pour le mieux d’ailleurs, même si je redécouvre des coins où je n’allais plus, je m’y sens quand même toujours aussi bien.
    Marseille on l’aime et on la déteste. Quand on y vit, on rêve d’ailleurs mais quand on la quitte, on veut y revenir.
    Et j’en arrive même à me demander si il existe d’autres lieux qui font le même effet que cette ville. ^^

    • Laulinea

      19/05/2015 at 21:53 Répondre

      Oui c’est vrai que Marseille, c’est un monde à part, comme une ville unique au monde ! Surement qu’il doit y avoir d’autres villes qui font le même effet, mais est-ce qu’on pourra le savoir ? 🙂

  • Cyn-travels

    19/05/2015 at 14:09 Répondre

    Je te comprends tellement ! je suis expat en Afrique et quad je rentre c’est le plein de bonheur !!!
    Je rentre en France dans 3 semaines, tellement hate !

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:35 Répondre

      Oh ! 3 semaines wahouuu !! Profite bien 🙂

  • Ophélie G.

    19/05/2015 at 13:44 Répondre

    Comme je te comprends ! Vivre à l’étranger, c’est une expérience absolument incroyable et à de nombreux niveaux. Comme toi, jusqu’à présent je n’ai ressenti le besoin de rentrer en France. Pas parce que je n’y ai personne, mais plutôt parce que je n’y ai aucune attache véritable. Certes, la famille et les amis me manquent, cependant, ma vie est ailleurs. Mais comme toi également, y revenir me fait un bien fou ! On retrouve ses habitudes, on redécouvre sa ville, tout ça avec un œil nouveau, bien plus ouvert.
    Je ne suis jamais allée à Marseille, mais ça me tente beaucoup à la vue de tes photos ! xx

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:32 Répondre

      Merci Ophélie pour tes commentaires 🙂
      Rentrer m’a fait beaucoup de bien, aussi parce que je suis très attachée à ma culture, je m’en suis aperçue en vivant à l’étranger 🙂

  • Laurie

    19/05/2015 at 13:15 Répondre

    Je suis partie 8 mois en Australie et j’appréhendais aussi le choc culturel inversé à mon retour en France. Comme toi j’ai finalement eu le sentiment de n’avoir jamais quitté mon pays ! Je suis tout à fait d’accord quand tu dis que vivre à l’étranger nous ouvre les yeux sur les richesses de notre propre pays. Je crois que je n’ai jamais été aussi fière d’être française que quand j’étais en Australie.
    Sinon tes photos sont superbes, comme d’habitude 😉

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:29 Répondre

      Merci Laurie pour ton commentaire !
      Tu résumes parfaitement mes sentiments ! C’est dommage que le Français se dévalorise, car il n’y a vraiment pas de quoi !!

  • chapeau louchio

    19/05/2015 at 13:04 Répondre

    Sublimes photos ! et le texte très bien écrits, ma fille comme toi est parti en 2013 vivre avec son fils et le papa au Chili ! elle doit revenir au mois de juillet ! mais avec les événements actuels au Chili ( demande de démission de tous les ministres ( ma fille travaille au ministère de la justice) elle avait normalement droit à des vacances cette année mais celles-ci sont compromises vu qu’elle va suivre le ministre avec qui elle travailler, qui lui se retrouve au ministère de la défense ! Dur elle qui espère tellement venir en France me voir et revoir ses amis, comme toi cela doit être difficile de vivre loin de son pays et de sa famille ! pour moi cela est vraiment très dur de ne plus les voir …
    Merci pour ce joli moment de lecture que tu partages

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:28 Répondre

      Coucou ! Merci pour ton commentaire !
      Oh j’espère que ta fille pour venir te voir ! Est-ce qu’elle est déjà rentrer depuis 2013 ? Ou c’était la première fois ?

  • Samia

    19/05/2015 at 12:12 Répondre

    Bonjour,
    Ton article est vraiment très bien, j’ai ressenti la même chose quand je suis rentré de mes voyages !
    Avant de partir de Marseille, je trouvé ma ville nulle, sans intérêt ! Mais j’ai eu un regard différent et je me suis dit, elle n’est pas si mal en fait ^^
    Voilà bisous
    PS : les photos sont magnifiques

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:25 Répondre

      Il est important de voir ailleurs pour pouvoir apprécier ce qu’on a. Je suis contente que tes voyages aient pu t’apporter cela, c’est plus agréable de vivre dans un environnement qu’on aime 🙂
      Merci pour ton message !

  • Amélie

    19/05/2015 at 11:55 Répondre

    Super chouette article personnel avec de très jolies photos pour illustrer le tout! Il est bon de revenir chez soi et de redécouvrir sa petite terre natale 🙂 J’ai d’ailleurs l’impression que ça nous entraine à prêter attention à des détails qu’on ne voyait plus avant de partir… Ça a quelque chose de magique!

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:24 Répondre

      Oui complètement pour les petits détails, c’est des petites habitudes de vie qu’on prenait pour acquis et qui finalement n’existe pas ailleurs. J’ai été ravie de retrouver tout ça 🙂

  • Laury WeWashTrash

    19/05/2015 at 10:55 Répondre

    Je suis marseillaise, et j’ai eu mon pvt cette année ! Je suis convaincue par ce que tu expliques dans ton dernier paragraphe, je pense qu’il est parfois nécessaire de partir pour mieux revenir..! 🙂 J’espère que le retour à Montréal n’a pas été trop difficile !
    Bises,
    Laury

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:21 Répondre

      Félicitations Laury !
      Je t’avoue que le départ de Marignane n’a pas été facile, mais heureusement, il faisait super beau en arrivant à Montréal, puis j’ai retrouvé mes chats, mes amis… Donc contente de rentrer aussi 🙂

  • Carrie

    19/05/2015 at 10:42 Répondre

    Superbe article, plein de vérités et les photos me font envie de découvrir Marseille
    Merciiiii

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:19 Répondre

      Merci Carrie !
      N’hésite pas à passer un week-end dans la région 🙂

  • Manon

    19/05/2015 at 09:46 Répondre

    Je passe souvent ici mais c’est la première fois que je laisse un commentaire 🙂
    Juste parce que j’ai eu exactement la même sensation lorsque je suis rentrée de Montréal (où j’ai passé un an) à Avignon (ma ville d’origine) pour les vacances de Noël : je me suis tellement sentie chez moi que comme toi, j’ai eu l’étrange sensation que Montréal (où j’étais quand même depuis 5 mois) n’était qu’un rêve. J’avais du mal à expliquer ce sentiment, je suis contente de ne pas être la seule à l’avoir ressenti ^^
    En tous cas, j’adore parcourir ton blog pour me remémorer mes souvenirs de Montréal, qui me manque énormément ! (Je suis partie pendant l’année 2011-2012 et je n’ai pas pu y retourner depuis à cause de mes études à finir…)
    Profite bien de toutes ces expériences en tous cas !

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:18 Répondre

      Merci Manon pour ton message ! Ça fait du bien de se sentir comprise et de voir que quelqu’un a pu ressentir les mêmes choses !
      Tu pourras peut-être y retourner après tes études, rien ne presses 🙂

  • Marie-Charlotte

    19/05/2015 at 09:40 Répondre

    Un article 100% Laulinea, comme je les aime <3 eh oui, il faut savoir partir pour mieux revenir. Merci pour ce souffle d'optimisme et ce regard bienveillant que tu poses sur ta/notre douce France ! Bisous

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:16 Répondre

      Merci Marie-Charlotte 🙂
      Je suis vraiment contente de l’accueil de cet article, il n’a pas été facile à écrire, mais à voir vos réactions, ça valait vraiment le coup ! J’aime voir les Français heureux qu’on rappelle que notre pays est magnifique 🙂

  • Diouk

    19/05/2015 at 08:55 Répondre

    Tes photos sont Magnifiques !!!!!!!!! et ton article fait également du bien à ceux qui sont restés ici !
    2 semaines de congés payés > WTF?! lol
    Bisous

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:14 Répondre

      OUI 2 SEMAINES lol !!!! Dur !
      Merci pour ton commentaire 😉

  • Corinne (Couleur Café)

    19/05/2015 at 08:53 Répondre

    Très très très belles photos !

  • miss thelma

    19/05/2015 at 06:49 Répondre

    Ho que tes photos sont superbes !
    Et ça fait plaisir de lire quelque chose de positif sur la france!

    • Laulinea

      19/05/2015 at 15:10 Répondre

      Y’a tellement de belles choses en France, je crois qu’il nous fallait un petit rappel 🙂