Les mamans aussi devraient être sur les photos

Les mamans sont beaucoup moins présentes que les papas sur les photos

Je sais, tu as des tas de raisons pour ne pas être sur les photos :

  • Tu n’as pas perdu le poids de ta grossesse
  • Tu n’as pas eu le temps de te maquiller / aller chez le coiffeur / mettre des vêtements qui te plaisent
  • Tu n’es pas au “top” de ta forme aujourd’hui
  • C’est toi qui prend la photo
  • De toute façon, ses photos sont toujours ratées

Les moments ordinaires ne méritent pas d’être photographiés ?

J’étais en train de chercher une photo de moi (potable) pour réaliser un réel sur Instagram, quand j’ai réalisé (une nouvelle fois) : j’ai très peu de photos de mes enfants et moi ! Et si en plus j’en veux des belles, je les compte sur les doigts d’une main… En fait les seules belles photos que j’ai de moi et mes enfants, c’est quand je suis enceinte ou quand mes enfants sont encore des nourrissons. Ces moments importants sont éphémères donc j’insiste auprès de mon mari pour prendre quelques photos, je prends soin de préparer ma tenue et j’organise tout (le lieu, l’heure etc.). J’avais bien essayé de remédier à ma présence sur les photos avec mes enfants au quotidien avec le challenge #100daysoflumière2022 mais force est de constater que j’ai échoué.

« On observe que ce sont souvent les femmes qui gèrent le patrimoine familial, qui prennent les photos, les classent, les commentent et les partagent », Claudine Veuillet-Combier

Et je vais vous l’avouer, je suis même un peu jalouse de mon mari qui pourra leur montrer plus tard à quel point ils étaient complices, alors qu’il ne restera que des souvenirs qui s’estompent de leur mémoire. Je suis un peu dramatique, mais c’est la réalité. Personnellement je me rappelle de mon enfance et de l’amour que mes parents me portaient (et me porte), mais mes souvenirs les plus clairs sont ceux qui sont en photo et que j’ai vu 100 fois dans nos albums ou encadrés.

Et je suis même un peu agacée que mon mari pense à photographier son plat au restaurant mais pas un moment tendre avec mes enfants. Peut-être parce que c’est le quotidien ? Que ce n’est pas extraordinaire mais ordinaire ? Si mon mari donne le bain aux enfants, je vais penser à l’immortaliser. Et oui, car c’est plus rare. Si mon mari est un père impliqué auprès de ses enfants, quand on regarde nos photos, on a l’impression que c’est lui qui s’occupe d’eux la majorité du temps, ce qui est faux.

Un sujet de société ?

Et si c’était plus que ça ? Et si cette féminisation de la photographie de la famille était même devenue un sujet sociétal ?

reel instagram laulinea

Quand j’ai posté ce réel sur mon Instagram, je me suis vite rendue compte que cette réflexion parlait à beaucoup de mamans. Le poids des souvenirs au quotidien repose aujourd’hui une nouvelle fois sur la maman. Si dans les générations précédentes, la photographie était plus technique avec l’argentique et donc plus souvent l’affaire des papas, aujourd’hui, ce sont en majorité les mamans qui prennent les photos de leur petite tribu au quotidien. J’ai d’ailleurs lu un article très intéressant du Monde (et un autre sur France Inter) à ce sujet après un tweet très commenté de Lila, une bibliothécaire.

Alors bon, je sais que ce sera encore souvent une maman qui me contactera pour créer des photos de famille, mais au moins cette fois, tous les membres de la famille seront présents.

Photographe passionnée par le quotidien, ces petits riens, les petits et grands bonheurs, je suis désormais à Marseille pour que toi, maman, tu sois enfin sur les photos… Chez vous ou en extérieur, partageons une heure de bonheur !

error: Le contenu est protégé !!