Trouver du travail à Montréal - Conseils pour les expatriés
29439
post-template-default,single,single-post,postid-29439,single-format-standard,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.5,vertical_menu_enabled,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
travailler, montréal, canada, expatriation, français au canada, immigration

Trouver du travail à Montréal – Conseils pour les expatriés

Qu’on arrive en PVT ou directement avec la résidence permanente à Montréal, se pose les mêmes questions. Vais-je trouver du travail facilement ? Comment et où le chercher ? Faut-il être impérativement bilingue ?

Il y a deux ans, je vous racontais mon parcours sur ma recherche de travail en France VS au Canada (à Montréal plus précisément). Aujourd’hui je voudrais compléter cet article par des infos plus générales, qui pourraient aider un plus grand nombre d’entre vous.

travailler, montréal, canada, expatriation, français au canada, immigration

Se chercher une job

Commençons par le commencement. Au Québec, on dit une job et pas un job. Puis on ne parle pas de boulot, ni encore moins de taff. Bon maintenant que les présentations sont faîtes, comment on fait pour se chercher une job ? (ça y est, intégration québécoise à 100%)

Savez-vous que le taux de chômage est de 6% à Montréal ? (source)
Pour avoir un élément de comparaison, il est actuellement de 9% en France et de 3,4% en Allemagne. (Février 2019)

Trouver du travail : les généralités

En ce qui me concerne, je suis graphiste. La recherche d’emploi se fait donc avec un portfolio. Mais que vous soyez comptable ou boucher, il y a peut-être des particularités propres à chaque profession ? (Une immigration, ça se prépare, renseignez-vous pour vos domaines pro). Heureusement, il y’a quelques généralités qu’on peut appliquer pour tout le monde :

  • Le CV ne contient pas de photo, ni d’infos personnelles (âge, statut marital, enfant…). C’est d’ailleurs illégal de le demander en entretien aussi.
  • En Amérique du Nord, c’est un gros plus d’avoir un compte LinkedIn, voire indispensable, selon votre secteur d’activités. 
travailler, montréal, canada, expatriation, français au canada, immigration

Chercher un travail alimentaire

Si vous cherchez des petits jobs, ou des jobines comme on dit ici, il est très facile d’en trouver dès qu’on cherche un petit peu. Promenez-vous dans les rues, vous verrez que les commerces affichent très souvent une recherche d’employé sur la vitrine.

Vanessa et Alexeï de OurAmericanDream l’ont d’ailleurs bien compris et ils expliquent très bien le monde du travail à Montréal dans leur bilan de 2 ans de PVT.

 C’est vrai que si on n’est pas trop regardant, on trouve du travail hyper rapidement. Mais, là encore, on est plus enclin à faire un travail purement alimentaire à l’étranger que dans son propre pays où nos attentes sont plus élevées. À l’étranger, on sait qu’il faudra parfois se relever un peu les manches avant d’avoir ce que l’on veut. Mais il ne faut pas croire que le Canada t’offrira la travail de tes rêves dès ton arrivée.

OurAmericanDream

Faut-il parler anglais pour travailler à Montréal ?

Quand j’ai compris que partir vivre à l’étranger n’était pas impossible, l’Australie m’a fait de l’oeil (cf : comment j’ai pris la décision de partir à Montréal). Les plages, le soleil, les kangourous tout ça, ça me tentaient bien. Le problème, c’est que fichtre, ils ne parlent pas français ! J’étais prête à sortir de ma zone de confort et à quitter tout ce que je connaissais, mais pas à dormir dans la rue car je ne savais pas aligner deux mots pour trouver un appartement. Si c’était aujourd’hui, je me dirais de foncer et que l’anglais n’est qu’un détail. Gros détail, mais pas insurmontable.

Tout ça pour vous dire que la langue a beaucoup joué dans mon choix d’expatriation pour Montréal. Donc faut-il parler anglais pour travailler à Montréal ? J’en parlerai dans un prochain article car je me suis rendue compte que la réponse était un peu plus longue que oui ou non. Parce qu’effectivement, oui et non. Ça dépend de la situation.

travailler, montréal, canada, expatriation, français au canada, immigration

Les ordres professionnels au Québec

Je vous conseille de vérifier si votre profession fait partie d’un ordre. Au Québec, des ordres, il y en a beaucoup ! L’ordre des médecins, ingénieurs, infirmières, psychologues, sexologues, comptables etc. La liste est longue, jetez un coup d’oeil à la liste complète ici.

C’est important de le savoir, car si vous ne faîtes pas partie de l’ordre, vous ne pourrez pas exercer votre profession. Sachez aussi que ça peut prendre du temps et de l’argent (toujours de l’argent, bienvenue en Amérique du Nord) pour en faire partie. Il se peut aussi que vous ne puissiez pas travailler d’une province à une autre. Si vous pensez faire partie d’un ordre, visitez cicdi.ca pour connaître les démarches à suivre, les diplômes à faire reconnaître etc. Je le répète, renseignez-vous bien avant de venir !

Des sites pour trouver un emploi à Montréal et au Québec

travailler, montréal, canada, expatriation, français au canada, immigration

Petits plus pour trouver un travail à Montréal

  • La communication est un domaine très à la mode parmi les français à Montréal ! Certains vous diront que c’est bouché, personnellement je ne pense pas, au contraire.
  • Est-ce qu’il est difficile de trouver un emploi ? Tout dépend de votre motivation, de vos compétences et de vos attentes ! Comme partout.
  • Combien de temps faut-il pour trouver un travail à Montréal ? Quelques jours à plusieurs mois.
  • Y’a-t’il besoin d’avoir des contacts ? Pas forcément. Mais si vous voulez faire du réseautage, voici quelques évènements.
  • Peut-on trouver du travail à partir de la France ? C’est possible, surtout si vous êtes dans un domaine en demande. Évidemment, ça sera plus difficile. Mais vous pouvez commencer à démarcher pour vous donner une idée du marché de l’emploi dans votre domaine d’activités.
  • Mettez à jour votre profil LinkedIn.
  • Toujours croire en sa bonne étoile 🙂

Voilà, j’espère que cet article pourra vous aider à trouver du travail à Montréal, ou du moins à vous éclairer sur la recherche d’emploi au Québec. Comment ça s’est passé pour vous la recherche de job ?

Post a Comment

No Comments